Une horde vilains de Malwocs à l’origine de Malwok

Le nom de notre site qui peu paraitre une évidence est en réalité le nom d’une créature tyranide de l’univers warhammer 40000. C’est une grande créature chère à l’univers du jeu, ces spécificités sont surprenantes, il est aveugle mais il possède des organes sensitifs le long de ses flancs qui sont très développés.

Les Malwocs sont d’horribles tyranides

Malwocs

L’horrible Malwok !

Les mawlocs sont d’immenses créatures semblables à des vers, dotés de crocs tranchants, qui balisent l’entrée de leur bouche de dimension gargantuesque. Il est très agile malgré son poids et possède un œsophage grand comme une caverne. Il avale la plupart de ses victimes sans les avoir englouties et elles finissent digérées lentement et douloureusement.
Il porte une carapace chitineuse d’où émergent des canons à spores, son squelette est massif et sa gueule est garnie de crocs effilés.
Ses membres sont parsemés de pointes osseuses et la figurine se tient sur sa queue à la manière d’un serpent à sonnettes, ce qui en fait une créature monstrueuse dans toute armée de tyranides.
Le Mawloc creuse avec plus d’agilité, et peut jaillir pour dévorer n’importe quel ennemi sur le champ de bataille avant de disparaître à nouveau dans le sol.

C’est une figurine massive et impressionnante bien plus grande que toutes les autres unités tyranides, reposant sur sa queue le collage sur le socle se doit d’être parfait !
Si vous êtes comme nous adeptes de Warhammer retrouvez les univers et les figurine dont le Malwoc Tyranide.

Malwok ca sonne comme Walwoc avec wok dedans

C’est un peu la conclusion basique que nous avons faite lors de nos recherches de noms pour notre projet de site web. Si vous aimez les grosses bestioles vous aimerais les Malwocs et en les découvrant vous en apprendrais un peu plus sur l’équipe de Malwok et ses petits woks !!


Partagez pour nous soutenir !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

One thought on “Une horde vilains de Malwocs à l’origine de Malwok

Laisser un commentaire